Sadayel



Vous ne savez rien de la boue tant que vous n'avez pas lutté pour votre survie dans les marais de Morak. Les infectes profondeurs du royaume des orques sont le repère de tant d'aspects que la substance peut faire émerger - le cas échéant - avec une compréhension plus profonde de la véritable nature et diversité de la boue.

Il y a de la boue noire et collante qui aspire vos bottes ; il y a de la boue brune et glissante vous fait trébucher ; il y a des piscines de boue vous submergent jusqu'au buste.Et si vous cessez d'enlever une partie de la boue que vous aurez accumulé,vous subirez une attaque de moustiques aussi féroce qu'une meute de loup affamés.

Il y a un peu plus de trois ans, j'ai moi-même a été contraint d'explorer l'intérieur du royaume des orques à pied et rapidement.Je ne vous ennuierai pas avec les détails du malentendu que cela a causé, mais cela concernait un désaccord sur le nombre correct de masses cloutées dans un jeux de carte orques Dunkar, et sur la possibilité qu'une de ces masses - à tout moment durant jeu - dépasse ne serait-ce qu'un tout petit peu de ma manche gauche.



Le conflit a eu comme conséquence cinq guerriers orques me chassant à travers un certain marais inconnu de Morak, et de ce que je pourrais en dire,ils gagnaient du terrain rapidement.Le bruit de pas énormes éclaboussant la boue se faisait de plus en plus fort, et tandis que j'entendais mes poursuivants partager un occasionnel et inquiétant rire,je n'aurai jamais imaginé que chacun de nous six trouverait l'heure suivante amusante.

"Il se fait petit maintenant!" J'ai entendu l'un d'eux crier, "Nous l'avons ! Venez ici, avec la lumière - "

Quelque chose de surprenant se produit, l'orques a été interrompu par un arc bleu et lumineux de foudre, qui a courbé au-dessus de mon épaule et a frappé dans son buste.Presque simultanément, alors que la lumière bleue s'attardait toujours et que l'orque en détresse était toujours repoussé vers l'arrière, des lances sont apparues de nul part des deux côtés de mes poursuivants.

"Couche toi, Mercien!" commanda une voix aiguë derrière moi, et tandis que "A plat ventre, homme du nord!" aurait été préférable, ce n'était pas le bon moment pour couper les cheveux en quatres.Plongeant dans le marais,j'ai entendu un bruit de crépitement directement au-dessus de ma tête, et l'odeur de la foudre a filtré à travers mes narines embourbées.



"Une embuscade de lézard!" Cria un orque,s'en suivirent des grognements et des cris puisque - vraisemblablement - les décharges des lances avaient trouvé leurs cibles.Après être resté allongé quelques secondes, j'ai doucement refait surface pour constater les évenements.Mais avant que mes yeux aient été assez clairs pour voir, tout était fini: Les orques étendus morts, et ce qui ressemblait à des hommes lézards pillaient leurs cadavres.Tandis que l'embuscade avait fonctionné admirablement, un orque avait sûrement atteint une ligne ennemie, parce que deux camarades reptiliens étaient également tombés.

Obtenant enfin une vision claire de mes sauveteurs,je remarquais que ce n'étaient pas des hommes lézards ordinaires.D'une,leur peau avait une nuance beaucoup plus foncée de vert, et une arête spinale courait de leurs queues jusqu'à leurs fronts.Plus remarquablement encore,ces personnes ont portaient une armure de maille,des boucliers ornés avec des images de serpents, et utilisaient avec élégance des épées recourbées - en plus des lances argentes - inclinées qu'ils avaient utilisés tellement efficacement dans l'embuscade.Comme vous savez probablement, la particularité des hommes lézards est d'avoir la réputation de n'être que des brutes sachant à peine prendre un cailloux et le jeter.

"Vous pouvez vous relever, Mercien," a indiqué que la même voix qui m'avait indiqué "Couche toi" quelques moments plus tôt.Me relevant,je m'apercevais que la voix appartenait à un reptilien à moitié nu qui portait un casque impressionnant de décorations composées de plumes d'oiseaux colorées.Il semblait plus âgé que les autres et s'appuyait de tout son corps sur un long bâton, qui était encore plus décoré de plumes et ressemblait à un os.

"Venez vous reposer au village de Sadayel," dit-il dans la langue commune spectaculairement cassée, "Nous vous aideront.Ennemi de l'orque, ami des personnes de Draupnir."

Tandis que je comprenais seulement des parties de ce qu'il disait,j'acceptais avec reconnaissance l'offre du sanctuaire.Tandis que nous nous serrions la main et échangions des plaisanteries, les autres reptiliens recueillis autour, parlaient avec des voix passionnantes dans une langue je ne connaissais pas.Finalement,l'un d'eux a essuyé un peu la boue de ma veste, puis leva sa main vers le haut tout en parlant de façon incompréhensible aux autres.Clairement, il avait dit quelque chose de profondément drôle, parce qu'ils tous ont commencé à rire et et à me pointer du doigt.Ensuite, le lézard comique lança la boue sur une maison en prononçant une courte phrase, qui les a fait hurler de rire et saisir leurs ventres écallieux."Oui, très boueux," J'ai indiqué, essayant de me convaincre que je partageais une blague avec ces personnes,et pas simplement être l'objet des moqueries.Encore.

Lire la suite

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Darkfall Online ?

104 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (145 évaluations | 15 critiques)
5,3 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Darkfall Online
(39 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

117 joliens y jouent, 313 y ont joué.