Culte de la Lune Bestiale ( .. )



Craignant que les gnolls morts seraient portés disparus à la nuit tombée, nous avons marché rapidement le reste de la journée .Pendant que les derniers rayons du soleil filtraient à travers l'automne de la forêt, nous arrivâmes à un petit dégagement. Tandis que nous en approchions, Linetha signala soudainement de rester silencieux et d'attendre. Indiquant qu'elle pressentait quelque chose, elle s'accroupi et se déplaça doucement vers le bord du dégagement .Après avoir observé à travers la broussaille pendant un petit moment, elle me fit signe de m'approcher, mais ordonna aux autres de rester cacher .Avec grand soin, j'ai rampé - aussi silencieusement que je pouvais - vers Linetha et la position avantageuse.

Examinant depuis mon point de vue recouvert de feuilles, j'ai vu un mahirim éviscérant un cerf à moins de trente mètres de nous .A moitié caché par les buissons et l'herbe haute, il travaillait rapidement et efficacement, finissant le travail sans nous apercevoir .Il se leva alors et jeta son couteau de chasse au loin .Regardant dans sa direction et reniflant l'air fortement, il a alors marché délicatement vers l'est, encore inconscient de notre présence .Je dois admettre avec soulagement : Même si ce chasseur mahirim ne semblait pas être un membre du Culte, sa réaction à la vue d'un groupe d'humains sur son territoire était imprévisible, c'est le moins que l'on puisse dire.

--

Tôt le matin suivant, nous avons vu les palissades transitoires du territoire du Culte se lever au loin .Marchant tranquillement le long d'une arête rocheuse, nous nous sommes approchés aussi soigneusement que nous pouvions, se déplaçant de couverture en couverture parmi les arbres et les rochers tombés .Soudain, une grande forme surgit des plis rocheux sur notre gauche, tenant sa paume vers le haut pour l'ombre et dévisageant dans notre direction .Clairement, nous avions trébuché sur un point de sentinelle du Culte Signalant pour que les hommes descendent, j'ai plongé pour me cacher derrière un buisson vers ma droite .Je retenais mon souffle tout en écoutant attentivement .Quelques secondes plus tard, j'entendais des bruits de pas s'approcher en direction de l'arête.

Pendant que je me levais de ma cachette, j'ai dégainé mon épée et ai commencé à chanter un Hymne de Rapidité .Quelque part derrière moi, j'ai entendu que Linetha incantait déjà ce qui ressemblait à un charme de bénédiction . J'ai pivoté vers l'ennemi approchant, et immédiatement je me suis aperçu que notre petite équipe de loqueteux avait un défi sérieux sur les mains : Cinq grands guerriers du culte se rapprochaient rapidement, les armes en joue. Jetant un regard vers la forteresse, j'ai vu qu'un cinquième garde était en route pour donner l'alarme. Si nous devions avoir la moindre chance de nous sortir de ce guêpier, nous devrions nous débarrasser de nos adversaires rapidement.

Le culte de la Lune-Bestiale chercha à renvoyer les Tribelands à un âge primitif, et les gardes approchant étaient équipés avec des armes et des armures d’une culture Mahirim de la période pré-prohète. Ils portaient de l'armure de peau légère et brandissaient des lances aussi bien que des hallebardes croissantes. Comme tous les Mahirims, ils étaient fortement musclés, en dépit de leur taille de prêt de 2m30, ils se déplaçaient avec une détermination assurée qui leur venait probablement naturellement de leur origines de demi-géants. Les grimaces menaçantes sur leurs visages indiquaient qu'ils ne prenaient pas sept humains pour un défi.

Je senti une subite montée en puissance au fur et à mesure que le sort entrait en vigueur, et presque simultanément, mes sens ont été affilés par la bénédiction de Linetha. J'ai esquivé une lance bien visée, et ai couru vers le Cultiste qui l'avait jeté. Il grimaça et prépara sa hallebarde pendant que je chargeais, et je lui rendis sa grimace. À ma droite, une crainte marquait le visage d'un des hommes pendant qu'il parvenait à peine à parer un coup de hallebarde d'un Cultist .

Cachant ma vitesse augmentée par magie jusqu'au dernier moment, je frappai avec une rapidité qui étonna le Cultiste. Mon épée trancha dans son épaule, et pendant que le sang jaillissait d'une blessure profonde, le Cultiste sorti de sa surprise. Grimaçant de douleur, il cramponna ses deux mains sur la hallebarde et décrivit un arc de cercle avec à mon encontre. J'ai lu le mouvement, et ai facilement évité le faisceau des lames. J'ai essayé de conduire cet échec à mon avantage en poignardant mon épée dans son flanc, mais le Mahirim s'était ajusté à ma vitesse, et il esquiva adroitement mon attaque.




Lire la suite...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Darkfall Online ?

104 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (145 évaluations | 15 critiques)
5,3 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Darkfall Online
(39 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

117 joliens y jouent, 313 y ont joué.