Rubaiyat

Desséché et bombardé par le soleil, le continent désertique de Rubaiyat est un endroit désolé et inhospitalier. Cela dit, le désert accueille plusieurs espèces de monstres adaptées à ce climat, y compris le Djeer nomade et les Ombres dévorantes de vie qui hantent les nombreuses ruines.


Un éclatement de gloire

Les ruines de Rubaiyat témoignent d’un âge lointain, la ville côtière de Akkad à la proéminence prospère donna naissance à une culture qui construisit des villes, creusa des postes avancés et laissa de nombreux caravansérails à travers le continent. Bien que l'âge d'or de Akkad fût bref, leur culture atteignit des sommets spectaculaires. Ils ont irrigué de grandes étendues de terre, construit de superbes villes et ont relié leurs colonies grâce à des routes pavées bien entretenues.

Les akkadiens étaient de grands guerriers, cependant, ils embarquèrent un jour pour une campagne ambitieuse mais finalement cette campagne ayant pour but de conquérir le continent de Agon fut un échec. Après la défaite finale de Akkad, sa culture a stagné et lentement les akkadiens devinrent un peuple borné et rétrograde. Leurs routes se sont effondrées petit à petit cédant à l’érosion et les colonies reculées étaient désormais réclamées par le désert. Aujourd'hui, la capitale affaiblie de Akkad est tout ce qu’il reste de l’ancien, et si puissant, royaume.



Nomades et Ombres

Jadis, le Djeer nomade a traversé le désert de Rubaiyat. Le demi homme et le demi scorpion, se sont parfaitement adaptés au climat sec du continent et à la rareté de ses ressources. Le Djeer vit en tribus qui migrent entre les oasis, faisant de son mieux pour trouver de l’eau et des proies disponibles à chaque endroit. Les Djeers sont opportunistes par nécessité et considèrent tout ce qui n’est pas Djeer comme une nourriture potentielle.

Une menace beaucoup plus sinistre est celle incarnée par les Ombres qui sont apparues récemment dans plusieurs villages abandonnés et près de caravansérails. Personne ne connaît la raison de leur apparence soudaine sur Rubaiyat ni pour quelle raison leurs nombres incluent des quantités disproportionnées de Pénibles et d’Ombres aux sens développés maniant l'ombre magique similaire à celle utilisée par les hordes d'Observateurs du continent principal.

Lire la suite

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Darkfall Online ?

104 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (145 évaluations | 15 critiques)
5,3 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Darkfall Online
(39 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

117 joliens y jouent, 313 y ont joué.