Ligne du temps sur Agon partie 1 (.)

-8 000, Chaldea
L’agriculture moderne est maitrisée par les Chaldéens, un peuple vivant dans le delta Eannic de l’actuel Mercia. Peu de temps après, ses fermiers experts construisent la premiere ville humaine de l’Agon.

-7 200, Mirendil
Sur une île, dans le mouvementé Lac des Rêves, la capitale mirdaine de Charybdis est fondée. Elle est parfaitement placée dans le cœur de la forêt de Mirendill, et connecté au monde extérieur par la riviere Sirith, qui est navigable tout le long de la rive nord vers l’ocean.

-6 500, Chaldea
Ashur-Sin unifie toutes les villes-états du delta Eannic et est courronné premier roi de tout Chaldea. Ashur-Sin fonde alors la ville d’Ashur, qui se développe rapidement dans la vraie première métropole d’Agon. Dans toute l’histoire de l’empire, Ashur reste un symbole.

-6 100, Chaldea - Morak
Provoqués par des pillages importants, les Chaldéens envahissent le pays des orcs de Morak. Après pas loin de 10 ans de campagne, ils assujettissent la dernière des tribus majeures.

-6 050, Chaldea - Yssam - Dvergheim
De Magnifiques navires d’Yssam arrive a Ashur. Des relation pacifiques sont établies entre les Lithwen et les Chaldéens et une grande route de commerce est ouverte. Approximativement au même instant, les Chaldéens commençent à étendre le commerce avec les nains de Dverghein et les mirdains de Mirendill.

-5 800, Chaldea - Nagast
Après avoir établi des postes avancés à la surface de Nagast, les Chaldéens rencontrent les aggressifs Alfar , qui demeurent dans un système de caverne sous la terre nouvellement colonnisée. Battant les Alfar à Moldar, les Chaldéens établissent alors des forteresses près des entrées principales des cavernes.

-5 600, Rubaiyat
Les chaldeans établissent des colonies marchandes sur le continent riche en épices mais relativement reculé de Rubaiyat. Ils établissent aussi une ville appelée Kasdim sur le continent de Cairn, afin de commercer avec les indigènes pacifiques de cette terre stérile.

-5 400, Niflheim
Les hommes primitifs du nord de Niflheim comencent à commercer avec les Chaldéens, échangeant fourrures et bois contre des armes et des bien de luxe.

-5 200, Chaldea
Après la souffrance pendant des décennies de pillages, les Chaldéens lançèrent une campagne contre les mahirim. Ils battent les clan les plus importants les uns après les autres, et établissent une grande ville près de la Tour de la Lune. Ceci marque le commencement de la Paix Chaldéenne. Pendant presqu’un millier d’années, les armées du Bienveillant Empire maintiennent la paix a travers Agon. Par la suite, même les incursion alfar diminuèrent en férocité et en fréquence. Pendant ce temps, les Chaldéens se développent en suffisance, et leur culture ne progresse plus comme à son vieux rythme.

-4 810, Chaldea - Lyonesse
Les explorateurs chaldéens découvrent l’ile de Lyonesse, traitant en ami ses habitants humains primitifs. Dans les années qui suivent, les chaldéens travaillent parmi le peuple de Lyonesse, leur apportant des présents tels que l’art de l’écriture ou les mathématiques.

-4 220, Chaldea - Nagast
La plus importance inondation de l’histoire ravage le delta Eannic, détruisant beaucoup de ville au centre du pays Chaldéen. Au même instant, une grande armée alfar frappe contre les avant-postes des plaines de Nagast, traversant toutes les défenses. Les aflar marchent alors au cœur de la terre des Chaldéens, détruisant les villes que l’inondation avait épargné. Une armée défensive assemblée à la hate est rapidement écrasée. Aidés par les nains, les mirdains et les ithwen, une armée provinciale conduisit les alfars à retourner vers Nagast. Mais aucun héritier du dernier roi Chaldéen n’a survécu, et les jours de l’empire sont comptés.

-4 220, Chaldea - Cairn
Pendant qu’Ashur tombe, un groupe de citoyens de premier plan s’échappent à travers le portail de téléportation vers la ville loitaine de Kasdim, qui se trouve sur le continent désertique de Cairn. Ils détruisent le portail à leur arrivée, et s’établissent en tant que derniers gardiens de la connaissance et de la culture chaldéenne.

-3 159, Mirendil
Huit archimages mirdains se lançent dans des expériences avec un artefact particulièrement puissant, qui est censé révéler l’emplacement des runes perdues. Pendant que le sort est lancé une réaction en chaine se créé, les tours de chacun des mages est entourée par un champs de transformation magique violent. A ce jour, la zone entourant les huit tours est hantée par des effets magiques violents et souvent destructeurs.

-2 050, Cairn
En raison du changement climatique, les lacs près de Kasdim, la dernière ville chaldéennes, se déssèchent. Pendant que leur ville-état meurent, les citoyens cachent les livres, objets et artefacts qu’ils guardaient dans un donjon profond scellé par la magie.

-1 120, Mirendil
Stimulé par les ennuis grandissants avec les aggressifs non-elfes, un mouvement isolationniste naît parmi les mirdains. En 1110, les tribus isolationnistes lancent une rébellion totale, cherchant à remplacer le roi par un autre répondant à leurs attentes. Le soulèvement échoue, mais le schism est final : beaucoup d’extrémistes prennent leur distance avec la société Mirdain, se déplacant vers de nouveau villages dans la forêt de Denwode et dans les régions peu peuplées de Mirendil. Aujourd’hui, ces elfes sont devenus extrèmement xénophobes et culturellement conservateurs, et sont connu sous le nom des Ciel Fey. Beaucoup de Ciel Fey considèrent les mirdains comme ennemis.

-590, Rubaiyat
Après s’être rendu riche et puissant à travers le commerce avec le continent principal, la ville-etat d’Akkad devient prédominante sur le continent désertique de Rubaiyat.

-510, Lyonesse
Stimulés par les écrits antiques, les explorateurs de l’ile état de Lyonesse se mettent à la recherche d’un peuple avancé, qui dit t on habite une grande terre occidentale. Débarquant en Mercia, il constatent que la civilisation Chaldéenne avançée, a été remplacée par des tribus disparates de leur descandants, le peuple Imric. Déçu, les explorateurs retournèrent chez eux.
 
 
Article entièrement rédigé par Helil.
 

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Darkfall Online ?

104 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (145 évaluations | 15 critiques)
5,3 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Darkfall Online
(39 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

117 joliens y jouent, 313 y ont joué.