Voyage sur Agon 6

« Tu te souviens quand je t'ai demandé d'être aussi tranquille que possible? »


« Oui je me souviens, et j'essaie de faire de mon mieux. C'est juste que - »


« De ton mieux? Je vois pas comment tu peux essayer, à moins que tu sois d'une certaine façon en train de te déplacer discrètement tout en trébuchant comme un clown saoul qui klaxonne dans une usine de tambours. »


La bouche de Zelensha sourit tandis qu'elle murmurait, mais ses yeux étaient emplis d'une colère presque meurtrière.Je me souvenais trop bien du sort du dernier homme qui essaya de la duper, en refusant de la payer après une partie de Stonedance perdue. « Fais moi payer », dit-il lorsque Zelensha insista pour qu'il paie. A la fin, l'étranger était aussi surpris que les autres lorsqu'il réussit à manger tout le jeu de Stonedance, y compris toutes les petites pièces d'argent et d'ambre. Je suppose que perdre quelques dents l'avait aidé à faire de la place.


Zelensha avait le self contrôle d'un volcan dans des sous-vêtements en laine, et provenait de la capitale Mercianne de Sanguine. Bien qu'elle se refusait à élaborer son histoire, c'était plutôt évident qu'elle était impliquée dans l'une des guildes de voleurs célèbres de Sanguine. Elle était, après tout, très adroite avec une dague, et son rituel de soirée comprenait le polissage d'un large set d'outils pas nets.

 

« Nom de zog, continua-t-elle, il fait jour et tu as deux yeux. A partir de maintenant, pourquoi n'essaies-tu pas d'éviter de marcher sur chaque brindille, chaque pomme de pin et chaque hérisson qui apparaissent devant toi? » Elle secoua la tête férocement et continua d'avancer.


Nous nous déplacions – aussi discrètement que possible – à travers un endroit dominé par d'étranges formations de rochers érodés couverts de mousse. Selon nos sources, un camp de bandits ne se trouvait pas loin, caché par les boulets polis par des glaciers qui nous entouraient. Nous étions assez certains qu'il s'agissait des mêmes bandits qui avaient pillé la caravane de notre employeur cinq jours auparavant, juste après qu'elle eut traversé la frontière des Tribelands et entré dans la cambrousse au delà. Que les bandits possédaient toujours ou non l'anneau que notre employeur voulait désespérément retrouver relevait plus d'une question ouverte.


Cinq minutes après notre petite discussion, Zelensha s'arrêta soudainement, et leva le bras pour me signaler de faire de même. S'accroupissant et regardant derrière un mur de rochers, je vis qu'un campement de tentes modestes s'étendait à moins de cent mètres, parmi les falaises basses. Cinq tentes de construction basique entouraient un totem central, qui consistait d'un tronc d'arbre, assorti de bâtons et de trois crânes de gros animaux attachés dessus. Deux gardes plutôt inattentifs se tenaient près du totem, engagés en une conversation assez lente.


« Pas vraiment un camp de bandits, murmurai-je, et cela amène à la question : comment notre employeur a réussi à perdre quelque chose d'aussi important qu'un anneau enchanté au profit d'une poignée d'habitants de tentes? Tu es sûre qu'il n'y a pas quelque - »


Encore une fois Zelensha me fit signe de me taire. Les deux gardes avaient cessé d'être immobiles, et allaient de tente en tente, réveillant les dormeurs dedans. Occasionnellement, un des gardes pointait vers le soleil couchant, comme s'il expliquait qu'il était temps de se lever pour vaquer à leurs occupations nocturnes. Après un temps, une douzaine de gens – humains, orques, y compris un mirdain balafré – étaient assemblés près du totem, écoutant un grand mahirim à fourrure grisonnante.



Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Darkfall Online ?

104 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (145 évaluations | 15 critiques)
5,3 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Darkfall Online
(39 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

117 joliens y jouent, 313 y ont joué.